bi

Pyrénées-Orientales : quatre cas de nécrose après des piqûres d'araignées

Share
Pyrénées-Orientales : quatre cas de nécrose après des piqûres d'araignées

Une nouvelle araignée sévit-elle en France?

La clinique Saint-Pierre de Perpignan a déjà recensé plusieurs cas de nécrose après des piqûres d'araignée. Elle confie cependant n'avoir "jamais vu ça avant ". Mais de forts doutes pèsent sur l'identité de l'espèce incriminée. Pour les 4 cas, les symptômes étaient les mêmes. "Ils présentent avec une plaie infectée, plutôt rouge et large", décrit Anne Ricart, médecin dans l'établissement à France Bleu. Les victimes de piqûre peuvent enfin souffrir de fièvre.

Le cas n'est "pas grave, si c'est traité à temps ", explique-t-elle à la radio.

Une nécrose très douloureuse qui peut être endiguée rapidement en faisant notamment respirer de l'oxygène au patient pour que le corps en transmette en grande quantité aux zones touchées par l'infection. Les personnes infectées arrivent avec des plaques noire avec un trou assez profond.

Neymar s'offre une virée à St Tropez bien chargée — PSG
Selon L'Equipe, le Brésilien a brillé dimanche matin en inscrivant deux buts lors d'une opposition face à la réserve. Pour couronner le tout, Neymar profite de l'une des plus luxueuses villas de Saint Tropez: la villa Octopussy.

Les médecins ont diagnostiqué une piqûre d'araignée recluse brune. "De mémoire, un seul cas d'envenimation est répertorié en France, mais c'était une cousine européenne de l'araignée recluse".

Pour ce spécialiste, les nécroses constatées dans les Pyrénées-Orientales pourraient "venir, par exemple, d'une piqûre d'une autre araignée et qui se serait surinfectée ".

Les erreurs de diagnostic autour de l'araignée recluse seraient assez fréquentes.

Share

Publicité


© 2015 Infos Benin Monde. Tous droits réservés.