bi

L'Opep et d'autres pays promettent de respecter la réduction de production — Pétrole

Share
L'Opep et d'autres pays promettent de respecter la réduction de production — Pétrole

Hier, les cours du pétrole reculaient en fin d'échanges européens dans un marché prudent en attendant l'issue de la réunion de l'Opep et ses partenaires.

" La session tenue à Abou Dhabi avant la présidence des Émirats arabes unis de l'OPEP en 2018 a signalé l'engagement fort et ferme des pays (participants) à appliquer les ajustements de production des pays membres de l'OPEP et des pays non membres", souligne le texte.

L'Opep a dit mardi attendre un meilleur respect de son accord de baisse de la production de pétrole, au terme d'une réunion de deux jours avec d'autres producteurs à Abou Dhabi qui a surtout servi à tancer quatre pays à la traîne des efforts engagés pour rééquilibrer le marché mondial. "La plus grosse information à ressortir de la réunion a été que l'Arabie saoudite voudrait limiter ses exportations vers l'Asie de 10%", a noté David Madden, analyste chez CMC Markets, citant des sources de presse.

Ballou Tabla fait le point sur sa situation
L'Impact a précisé que Tabla s'est absenté pour des raisons personnelles, et non en raison de la blessure au genou qu'il soigne. Ballou a inscrit deux buts en 16 matchs en MLS cette saison et a ajouté un but en trois matchs en Championnat canadien.

Les stocks de pétrole brut ont enregistré une baisse trois fois plus importante que prévu la semaine dernière aux États-Unis, selon des chiffres publiés mercredi par le département américain de l'Energie (DoE). A Abu Dhabi, les débats se tenaient hier en présence de ces deux pays, ainsi que de l'Arabie Saoudite et de la Russie en vue de trouver les moyens d'augmenter le taux de respect des objectifs mis à mal par ailleurs par l'indiscipline de certains membres signataires ayant manqué à leurs engagements. "Les discussions ont été menées dans une atmosphère constructive qui a porté ses fruits", a déclaré le cartel dans un communiqué". Vers 16H00 GMT (18H00 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en octobre valait 52,49 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 12 cents par rapport à la clôture de lundi.

Le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en septembre, référence américaine du brut, a lâché 22 cents et clôturé à 49,17 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex). "Les Émirats arabes unis, l'Irak, le Kazakhstan et la Malaisie ont tous exprimé leur plein soutien au mécanisme existant de supervision et leur volonté de coopérer pleinement avec les comités de suivi technique et ministériel dans les prochains mois afin de parvenir à l'objectif d'une observance totale de l'accord", a-t-il ajouté.

Share

Publicité


© 2015 Infos Benin Monde. Tous droits réservés.