bi

Les options militaires sont "en place", prévient Trump — Corée

Share
Les options militaires sont

Un porte-parole de l'armée a par ailleurs mis en garde les Etats-Unis contre les sanctions et les menaces militaires formulées contre la RPDC, le président américain Donald Trump ayant lui-même brandi la puissance de "feu et la fureur" des Etats-Unis, se montrant "incapable de comprendre la grave situation actuelle".

"Les solutions militaires sont maintenant complètement en place, et prêtes à l'emploi, si la Corée du Nord se comporte imprudemment", a déclaré le président américain sur son compte Twitter. "Espérons que Kim Jong-un trouvera une autre voie!".

La Corée du Nord a présenté un projet pour tirer quatre missiles au-dessus du Japon vers le territoire américain de Guam, avant-poste stratégique des forces américaines dans le Pacifique. Ces interventions sur les réseaux sociaux interviennent au beau milieu d'un très fort regain de tensions entre la Corée du Nord et Washington. En revanche, s'ils réagissent, quelle sera la réponse de Pyongyang?

Quatre missiles seront tirés simultanément, a expliqué l'armée.

Les engins "voleront 17 minutes et 45 secondes sur une distance de 3.356,7 km, et s'écraseront en mer à 30 ou 40 km de Guam".

Ubisoft ouvre un nouveau studio à Stockholm avec des anciens de DICE
Et si tout plaquer et partir en Suède pour bosser chez Ubisoft vous tente, vous pouvez voir tous les posts à pourvoir en vous rendant ici .

Réaffirmant que la Chine, principal partenaire économique de Pyongyang, pouvait "faire beaucoup plus" pour mettre la pression sur le régime de Kim Jong-Un, le président américain a affiché sa conviction que les lignes allaient bouger sur ce front.

"Les actions de la Corée du Nord sont une provocation manifeste", a-t-il insisté, et "nous ne pourrons jamais tolérer cela". Pékin prône une résolution "négociée" du dossier nord-coréen, renvoyant dos à dos Washington et Pyongyang. Ils s'abîmeraient ainsi à l'extérieur des eaux territoriales américaines.

"La Chine devrait aussi indiquer clairement que si la Corée du Nord tire des missiles qui menacent d'abord le sol américain et que les Etats-Unis ripostent, la Chine restera neutre", dit un éditorial du Global Times, contrôlé par le pouvoir.

Le Chine avait ainsi proposé à plusieurs reprises, pour désamorcer la crise, un double "moratoire": l'arrêt simultané des essais nucléaires et balistiques nord-coréens d'une part et celui des manoeuvres militaires conjointes des Etats-Unis et de la Corée du Sud d'autre part.

Les tensions sur la péninsule coréenne tendent à s'aggraver au moment des exercices militaires conjoints entre Séoul et Washington, or les prochains commencent autour du 21 août.

Share

Publicité


© 2015 Infos Benin Monde. Tous droits réservés.