bi

Le déficit commercial s'intensifie en Tunisie

Share
Le déficit commercial s'intensifie en Tunisie

Malgré une amélioration de 15,9% des exportations, le déficit commercial de la Tunisie s'est aggravé durant les sept premiers mois de l'année en cours, a annoncé jeudi l'Institut national de la statistique (INS).

Cette divergence est due à au déficit enregistré avec certains pays, comme la Chine (-2,378 milliards de dinars), l'Italie (-1,156 milliard de dinars), la Turquie (-1,014 milliard de dinars), la Russie (-0,840 milliard de dinars) et l'Algérie (-0,2597 milliard de dinars).

Tunisie-Tribune (déficit commercial) - durant les sept premiers mois de l'année 2017, les échanges commerciaux de la Tunisie avec l'extérieur aux prix courants montrent des exportations qui continuent accroître a un rythme assez soutenu.

Hors énergie, le déficit de la balance commerciale s'est limité à 6,50 milliards de dinars entre le 1er janvier et le 31 juillet.

Pour ce qui est du taux de couverture, il a légèrement reculé pour s'établir à 68,9% depuis le début de cette année, contre 70,7% au cours des sept premiers mois de l'année dernière.

64% des Français sont mécontents de l'action d'Emmanuel Macron
Les Français se sont immédiatement mobilisés sur des réseaux sociaux pour s'exprimer sur les résultats de leur Président. Si 45% estiment que le chef de l'Etat tient ses engagements, 55% pensent à rebours.

L'augmentation remarquable des importations est essentiellement due à la hausse des importations du secteur de l'énergie de 30,8 pc sous l'effet de la hausse des achats en pétrole brut et des produits raffinés. Des accroissements sont observés au niveau du secteur de l'énergie par rapport à la même période en 2016 suite à l'augmentation des ventes du pétrole brut (830,9 MD contre 403,9 MD), du secteur de l'agriculture et des industries agro-alimentaires de 12,9%, des ventes des dattes (360,7 MD contre 315,1 MD), du secteur des industries mécaniques et électriques de 18,0%, du secteur textile et habillement et cuirs de 13,2% et du secteur des industries manufacturières de 9,7%. Les exportations du secteur des mines, phosphates et dérivés a enregistré, quant à lui, une baisse de 14,8%, suite à la diminution des exportations en acide phosphorique (0,2531 milliard de dinars contre 0,3656 milliard).

En valeur, les exportations ont atteint 19,128 milliards de dinars contre 16,507 milliards durant la même période de l'année 2016.

La même source a fait état d'une augmentation de 18,8 % des importations essentiellement due à la hausse des importations de l'énergie.

Les produits agricoles et alimentaires de base étaient en hausse de 33,3 %, en raison de l'augmentation des achats en blé tendre, des matières premières et demi produits de 21,6 pc, des biens d'équipement de 8,8 %, des mines phosphates et dérivés de 8,5 %.

Share

Publicité


© 2015 Infos Benin Monde. Tous droits réservés.