bi

La Belgique probable point de départ d'une contamination d'œufs par un insecticide

Share
La Belgique probable point de départ d'une contamination d'œufs par un insecticide

Depuis lors, une certaine inquiétude a vu le jour en Allemagne au sujet des oeufs provenant de Belgique et des Pays-Bas.

Ces pays se sont mis à traquer préventivement dans les supermarchés plusieurs millions d'œufs livrés par les Pays-Bas et contenant une molécule interdite, bien que jugée peu nocive à petite dose. Par "pure précaution", le groupe de hard-discount Aldi a, lui, annoncé ce vendredi retirer tous les œufs de la vente en Allemagne. Il est dangereux pour les reins, le foie et la thyroïde, a indiqué le NVWA. "Nous avons alors immédiatement démarré une enquête et nous avons également informé le parquet parce qu'il s'agissait d'une possible fraude".

L'Agence a ensuite pris contact avec d'autres pays (limitrophes) le 20 juillet via l'European Alert System afin de les informer de la présence potentielle de ce produit dans les œufs. Cet insecticide utilisé d'ordinaire dans le domaine vétérinaire pour lutter contre les puces, les acariens et les tiques est considéré en grande quantité comme "modérément toxique" par l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

Israël agit sur sa promesse d'expulser Al-Jazira
Il l'accusait d'avoir attisé les tensions sur l'Esplanade des mosquées, un lieu symbolique du conflit israélo-palestinien. Les autorités l'accusent de se livrer à des "incitations" à la violence, a expliqué le ministre local des communications.

L'Allemagne avait haussé le ton, vendredi soir: "J'attends des autorités compétentes qu'elles élucident (ce dossier) rapidement et minutieusement". "Quelqu'un a clairement procédé, avec une énergie criminelle, pour frelater (des oeufs) avec un produit interdit", a-t-il insisté. À partir de là le secret de l'instruction a commencé à prévaloir. Cette substance toxique ne peut cependant pas être utilisé dans le secteur de la volaille. Selon les médias belges et néerlandais, la société néerlandaise mise en cause, ChickFriend, aurait acheté son désinfectant dans le nord de la Belgique, auprès de la société Poultry-Vision.

Selon l'AFSCA, il n'y aurait pas d'œufs contaminés en Belgique: "Toutes les entreprises qui sont concernées par une potentielle contamination des œufs sont bloquées". Le ministère de l'Agriculture et de l'alimentation n'a pas "été informé de la distribution du produit incriminé ou de produits de volailles contaminés sur notre territoire ". Les services du ministère ont toutefois précisé avoir lancé des enquêtes "en étroite collaboration avec les autorités sanitaires belges".

Share

Publicité


© 2015 Infos Benin Monde. Tous droits réservés.