bi

Etats-Unis : à quoi ressemblent les "vraies infos" de Télé Trump ?

Share
Etats-Unis : à quoi ressemblent les

Elle était présentée par Lara Trump, sa belle-fille, devant un fond bleu, l'adresse du site DonaldJTrump.com et le logo Trump-Pence de l'élection 2016. "Vous venez d'écouter de vraies informations". "Salut tout le monde, c'est Lara Trump. Je suis sûre que vous n'avez pas entendu parler de tout ce qu'a accompli le président cette semaine à cause de toutes ces fausses informations", s'exclame ainsi la femme d'Eric Trump, le troisième fils du président. "Elle a commencé son journal en dénonçant " les nombreuses fakes news " du paysage médiatique avant d'embrayer sur " le salaire du président " dont il a fait don, en partie, au département d'éducation et sur l'économie qui serait " au beau fixe ". "L'économie est en pleine expansion mesdames et messieurs", avance ensuite la femme de 34 ans.

Pour clore cette vidéo de deux minutes, vue plus de 2,3 millions de fois sur Facebook, elle salue ses spectateurs d'un: "Merci de nous avoir rejoints".

Dans son bulletin le plus récent, Mme McEnany a vanté les exploits du président en matière d'immigration et de création d'emplois.

Renommées "Trump TV" par leurs détracteurs, ces vidéos ont été la cible des moqueries de plusieurs talk-shows du soir.

Roger Federer se balade pour sa rentrée — ATP Montréal
L'opposition devrait être plus relevée et les enseignements plus nombreux, au troisième tour face à Jack Sock ou David Ferrer. L'unique rencontre entre les deux hommes avait eu lieu voici trois ans lors de la Rogers Cup mais à Toronto.

Sur Twitter et Facebook, les internautes se sont déchaînés et ont crié au scandale.

Ces vidéos ne constituent qu'un énième épisode de la lutte acharnée que livre Donald Trump aux médias. ", dit-elle en ouverture de son intervention". Accusant les journalistes d'être "malhonnêtes" et d'employer un "ton haineux" à son égard, Donald Trump estimait que la sphère médiatique "dénigrait ses actions en faveur du pays" et qu'elle ne méritait rien d'autre que ses "mauvaises audiences".

Véritable doigt d'honneur aux médias traditionnels, cette nouvelle initiative de Donald Trump a été très mal reçue par la société civile américaine.

Share

Publicité


© 2015 Infos Benin Monde. Tous droits réservés.