bi

Cinq femmes transgenres de l'armée américaine ripostent — Donald Trump

Share
Cinq femmes transgenres de l'armée américaine ripostent — Donald Trump

Sur Twitter, le président américain avait affirmé qu'il n'autoriserait pas les personnes transgenres à s'engager dans l'armée, car elles représentaient, selon lui, un "fardeau" en termes de coûts médicaux. Dans cette dernière, des dizaines de célébrités se sont relayées derrière la caméra pour apporter un message de soutien à cette communauté après la décision de Donald Trump d'interdire aux personnes transgenres d'intégrer l'armée américaine. Les cinq femmes dénoncent en particulier l'incertitude concernant leur avenir, elles se demandent notamment si elles vont garder ou perdre leur poste.

Un porte-parole du Pentagone a indiqué qu'il ne pouvait commenter un litige en cours.

En juillet, M. Trump était revenu sur une mesure mise en place par son prédécesseur Barack Obama plus d'un an plus tôt.

"Après consultation de mes généraux et experts militaires, soyez avisés que le gouvernement des Etats-Unis n'acceptera pas ou ne permettra pas aux personnes transgenres de servir dans une quelconque capacité dans l'armée américaine".

Google vous transforme en DJ pour fêter la naissance du Hip-Hop !
Le doodle hip-hop restera sur la page d'accueil du moteur de recherche pendant 40 heures, après quoi il sera archivé. Pour jouer avec ce doodle , rendez-vous directement sur la page d'accueil de Google .

Une annonce effectuée avec peu, voire sans coordination avec le Pentagone et pendant les vacances du ministre de la Défense Jim Mattis, laissant le ministère essayer de se dépêtrer pour donner une position cohérente. Aucune des plaignantes n'est identifiée.

"La directive de Trump d'exclure les personnes transgenres du service dans l'armée a provoqué une énorme vague de dégâts qui sont déjà ressentis à travers notre armée", a indiqué Shannon Minter, directrice juridique du NCLR.

La poursuite a été déposée dans la capitale, Washington, au nom de cinq militaires transgenres qui cumulent ensemble près de 60 années de service au sein de l'armée américaine. En compagnie d'autres personnalités - parmi lesquelles Rita Ora ou encore Michael Stipe -, la chanteuse s'adresse aux internautes afin de défendre les personnes transgenres des propos récemment tenus par Donald Trump.

Share

Publicité


© 2015 Infos Benin Monde. Tous droits réservés.