bi

Réforme du code du travail

Share
Réforme du code du travail

Si FO était en première ligne contre la loi travail, le syndicat est aujourd'hui plus réservé et préfère attendre la fin de la concertation, début septembre. C'est une partie du voile de la réforme clé d'Emmanuel Macron qui va ainsi être levée, alors qu'à gauche les critiques ne manquent déjà pas.

Du 10 au 21 juillet: "La sécurisation des relations de travail" (contrat de travail, CDI, CDD et contrat de chantier, contours et motifs du licenciement, plan social et périmètre des difficultés économiques, barèmes des indemnités prud'homales.). L'exécutif a proposé aux organisations syndicales et patronales une série de concertations, qui vont se poursuivre tout l'été, parallèlement au parcours parlementaire du texte.

Lors de ces discussions, le ministère du Travail se contente toutefois de dévoiler ses intentions par toutes petites touches et les partenaires sociaux n'ont aucun texte de référence. Certaines structures CGT ont commencé dès le début de juin à se mobiliser, dénonçant un " démantèlement du code du travail ". "Ne sifflons pas la fin du match avant qu'il ne soit joué", prévient Laurent Berger, numéro un de la CFDT. Fusion des instances représentatives du personnel, plafond obligatoire des dommages et intérêts pour licenciement abusif.

De son côté, Muriel Pénicaud assure, sibylline, qu'il y a "des points d'accord avec les syndicats". Quels seront-ils? La ministre n'en dit pas plus.

Galatasaray négocie avec Swansea pour Gomis — Officiel
Les mots du président de l'OM, Jacques-Henri Eyraud, sont clairs: Bafétimbi Gomis ne jouera plus à Marseille la saison prochaine. Ce transfert a également une saveur particulière pour lui puisque son père, Bruno Germain , avait porté les couleurs de l'OM.

"Qu'est-ce qui est défini au niveau de la branche, de l'entreprise, de la loi?"

Après l'élection du président de l'Assemblée nationale hier, le gouvernement entre dans le dur ce mercredi avec le projet de loi habilitant à prendre des ordonnances pour réformer le Code du travail.

"Muriel Pénicaud, la Ministre du Travail, a affirmé le 14 juin le lancement d'un plan d'investissement de 15 milliards d'euros sur une période de cinq ans pour renforcer les différents leviers de formation professionnelle". Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP.

Share

Publicité


© 2015 Infos Benin Monde. Tous droits réservés.