bi

58 personnes mortes ou présumée mortes — Incendie de Grenfell

Share
58 personnes mortes ou présumée mortes — Incendie de Grenfell

48 heures après le drame, l'incendie est enfin éteint.

Des manifestants en colère après l'incendie de la tour Grenfell à Londres ont envahi vendredi une mairie de quartier, dénonçant la gestion de l'immeuble mais aussi la réaction de Theresa May face à ce drame qui a fait au moins 30 morts. Au pied de l'édifice HLM de 24 étages calciné, dans le quartier de North Kensington, à l'ouest de la capitale, chacun sait qu'on est encore loin du compte.

Autour de la tour, des dizaines de personnes angoissées étaient à la recherche de leurs proches disparus.

Deux jours après ce terrible incendie, de nombreuses personnes sont toujours portées disparues. Ils dénoncent le manque d'information des autorités.

De nombreux corps sont encore dans le bâtiment calciné.

D'après les pompiers, environ 120 familles auraient été touchées par l'incendie.

Les restes de Salvador Dali exhumés 28 ans après sa mort — Surréaliste
La grand-mère paternelle de Maria-Pilar Abel l'aurait mise dans la confidence de son origine alors qu'elle avait 8 ans. En 2016, elle avait déposé une requête devant les tribunaux pour prouver qu'elle est bien la fille du peintre .

Mohammed al-Haj Ali, qui avait fui la guerre en Syrie, est la première victime formellement identifiée de l'incendie à Londres. Il était étudiant en ingénierie civile, dans l'espoir de retourner un jour participer à la reconstruction de son pays. Son frère aîné, qui était avec lui, a survécu et est hospitalisé. Ce processus prendrait du temps et se compterait en mois. Une victime est décédée à l'hôpital.

Le bilan gonfle et la colère gronde.

D'autre part, une famille turque se trouvait dans la tour pendant l'atroce incendie. Rien ne laisse penser à un acte délibéré, précise la police.

Mis en cause aussi, le revêtement récemment installé l'an dernier sur la façade, qui aurait favorisé la propagation de l'incendie. Les résidents pris au piège ont reçu la consigne de rester calfeutrés dans leurs appartements. Samedi encore, des manifestants ont brandi des pancartes "Justice pour Grenfell" non loin du 10, Downing Street, où se trouvent les bureaux de la Première ministre conservatrice Theresa May. Quant au Maire de Londres, il veillera a ce que l'enquête se fasse rapidement. "Combien d'enfants sont morts? Qu'est-ce que vous allez faire", lui a lancé un enfant hissé sur les épaules de sa mère. "C'est une colère justifiée", a estimé Sadiq Khan.

La reine s'était rendue vendredi au chevet des victimes de l'incendie. Elle a rencontré des volontaires participant à l'effort humanitaire et des victimes.

Share

Publicité


© 2015 Infos Benin Monde. Tous droits réservés.