bi

Un employé du service de renseignement soupçonné de projeter un attentat — Allemagne

Share
Un employé du service de renseignement soupçonné de projeter un attentat — Allemagne

L'homme, un Allemand de 51 ans, aurait proposé sur internet des "informations sensibles sur l'Office de protection de la Constitution", chargé du renseignement intérieur, et aurait infiltré cette administration afin de rassembler des informations en vue de préparer un attentat à l'explosif contre le siège à Cologne.

Un employé de l'Office de protection de la Constitution a été arrêté pour avoir illégalement rassemblé des informations collectées à son travail.

Employé de bureau et père de famille, l'homme avait été engagé en recrutement latéral par l'agence fédérale en avril 2016, dans le but d'observer le milieu islamiste en Allemagne.

"Il lui est reproché d'avoir, sous un faux nom, exprimé sur internet des propos islamistes et avoir proposé des informations internes à l'administration lors de tchats", a confirmé une porte-parole de l'Office.

Selon l'Office de protection, cité par l'hebdomadaire, rien de suspect n'a été relevé durant sa formation.

Un mandat d'arrêt a été délivré à son encontre, a-t-elle ajouté.

C'est son activité sur différents réseaux sociaux qui a éveillé les soupçons de l'office, le mois dernier. Mais selon Der Spiegel, il aurait prêté allégeance à Mohamed Mahmoud, prédicateur salafiste, désormais en Syrie. En revanche, plusieurs attentats islamistes ont été récemment commis par des personnes isolées. Arrêté avant son passage à l'acte, il s'est suicidé en prison. Selon le Parquet, l'attaque porte la signature de l'EI bien qu'elle n'ait jamais été revendiquée.

Précédemment, en septembre 2015, un Irakien de 41 ans, en liberté conditionnelle après avoir été condamné pour un projet d'attentat contre un Premier ministre irakien en 2004, a été tué par la police après avoir blessé au couteau une policière à Berlin. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Share

Publicité


© 2015 Infos Benin Monde. Tous droits réservés.