bi

Plus de 55 délégations pour un dernier hommage à Fidel Castro

Share
Plus de 55 délégations pour un dernier hommage à Fidel Castro

Le président du Conseil de la nation, Abdelkader Bensalah, a affirmé mardi à la Havane que le leader de la Révolution cubaine, Fidel Castro, décédé vendredi dernier, demeurerait "une légende et une référence pour les nouvelles générations qui puiseront de sa pensée les fondements d'un monde de justice, de dignité et de liberté".

Le vol d'American Airlines doit partir lundi à 07H30 locale (12H30 GMT) de Miami pour l'aéroport international José Marti de La Havane.

La veille jusque tard dans la nuit, des centaines de milliers d'entre eux, souvent en pleurs, avaient fait de même sur cette esplanade emblématique.

Critiqué par l'ONU et par ses opposants pour des violations des droits de l'homme, Fidel Castro reste vénéré par beaucoup de Cubains, qui ont subi un véritable choc à l'annonce de son décès, à 90 ans.

Si les proches du 45e président des Etats-Unis ont donc pris soin de ne pas insulter l'avenir sur le dégel avec La Havane, ils s'en sont en revanche donné à coeur joie contre le "Lider Maximo": un "dictateur (qui) a 60 ans de sang sur les mains", a tonné Mme Conway. Je croyais être prêt, mais non: "perdre (Fidel) physiquement, aucun Cubain n'y était prêt", assurait Agustin Gonzalez, paysan de la province de Camaguey (est). La cérémonie a aussi rassemblé de nombreux chefs d'État et hommes politiques du monde entier.

La gauche latino-américaine, à laquelle la révolution cubaine avait donné l'inspiration, sera représentée par les présidents d'Equateur Rafael Correa, de Bolivie Evo Morales, du Venezuela Nicolas Maduro, et du Nicaragua Daniel Ortega.

Après deux jours d'hommages dans la capitale, les cendres de Fidel Castro seront transférées de La Havane à Santiago de Cuba (pointe sud-est), lors d'une procession qui parcourra sur un millier de kilomètres 13 des 15 provinces cubaines de mercredi à samedi, avec la probable mobilisation de millions de personnes. "On a toujours été avec Fidel, dans les bons comme les mauvais moments", a raconté Ley Castano, ingénieur informaticien de 32 ans qui a fait partie des pèlerins de la place de la Révolution.

Le dirigeant suprême de la République populaire démocratique de Corée (RPDC) Kim Jong Un s'est rendu à l'ambassade cubaine à Pyongyang pour faire part de ses condoléances suite à la mort du dirigeant révolutionnaire cubain Fidel Castro, a rapporté mardi l'agence de presse officielle KCNA.

Share

Publicité


© 2015 Infos Benin Monde. Tous droits réservés.