bi

Le salon de la littérature jeunesse s'ouvre à Montreuil

Share
Le salon de la littérature jeunesse s'ouvre à Montreuil

Enfin, le livre numérique "la Presse Jeunesse!" Avec 90 millions de volumes vendus en 2015, la littérature jeunesse représente 13,7 % du chiffre total de l'édition française.

Présidé par Véronique Ovaldé, le jury professionnel a distingué Dans la forêt sombre et mystérieuse de Winshluss (Gallimard BD) comme Pépite d'or; Björn, six histoires d'oursde Delphine Perret (Les fourmis rouges) pour la Pépite des Petits 2016; Georgia, tous mes rêves chantent, un livre-CD avec un texte de Timothée de Fombelle et des illustrations de Benjamin Chaud, la voix de Cécile de France, des morceaux chantés par Alain Chamfort, Emily Loizeau, Albin de la Simone, et al (Gallimard Jeunesse/ Contraste productions) pour la Pépite des Moyens 2016; et Totem de Nicolas Wouters, illustré par Mikaël Ross (Sarbacane), pour la Pépite des Grands 2016. En cette fin d'année, le succès du dernier opus d'Harry Potter (600.000 exemplaires vendus), confirme la bonne santé économique du secteur.

Parmi les autres évènements, il y a notamment une grande place donnée à la bande dessinée, un concours baptisé BookTube Power, des découvertes numériques, virtuelles pour des expériences inédites. "Si on additionne les deux, on peut raisonnablement penser que les jeunes forment le premier lectorat de l'édition française", soulignait récemment Sylvie Vassallo, directrice du SPLJ depuis 2001, en présentant la 32e édition de cette manifestation. Livres en 3D, livres accordéon (qu'on appelle aussi "leporello"), livres sonores, pop-ups, impressions avec des encres phosphorescentes.

"Sens dessus dessous" ce sont également les chamboulements de l'enfance et de l'adolescence, les soubresauts du monde. Expos, rencontres, défis dessinés, dédicaces. vont s'enchaîner jusqu'au 5 décembre pour les enfants, les ados et les plus grands. Ces ouvrages sont conçus pour mobiliser tous les sens.

Pour la première fois, une scène entière sera consacrée au 9e art. Un hommage sera rendu à Gaston Lagaffe pour ses 60 ans, avant une exposition prévue dès le 7 décembre au Centre Pompidou, tandis que Julien Neel, créateur de Lou, viendra expliquer la genèse de sa série vendue à 2,5 millions d'exemplaires.

L'entrée du Salon sera gratuite le mercredi, jeudi et vendredi (elle est gratuite tous les jours pour les jeunes de moins de 18 ans, les étudiants et les professionnels) et sera à 5 euros le week-end, en échange d'un Chèque-Lire de 4 euros à dépenser sur place.

Share

Publicité


© 2015 Infos Benin Monde. Tous droits réservés.