bi

Le président français n'ira pas aux funérailles de Castro

Share
Le président français n'ira pas aux funérailles de Castro

Malgré le poids historique de Fidel Castro, l'absence de plusieurs chefs d'Etats à la cérémonie de ce mardi à La Havane illustre le malaise des gouvernements vis-à-vis de l'héritage de l'ex-président cubain, alors qu'une vingtaine de dirigeants de pays amis seront présents. Le Luxembourg y sera représenté par Jean Asselborn. Il sera représenté notamment par l'ancien président du Sénat, Jean-Pierre Bel et la ministre de l'Ecologie, Ségolène Royal. Ce dernier a également précisé qu'une annonce serait faite fans l'hypothèse où une délégation américaine serait envoyée sur place.

"Justin Trudeau a été vivement critiqué par des élus conservateurs au Canada et républicains aux Etats-Unis après avoir salué la mémoire d'un " leader remarquable " et d'un " révolutionnaire et orateur légendaire", même s'il était une " figure controversée ".

Des centaines de milliers de personnes sont attendues sur la place de la Révolution à La Havane, vaste esplanade de 72.000 m2 où a souvent résonné la voix de Fidel Castro lors de ses tonitruants et interminables discours.

Alors que la mort de Fidel avait été accueillie par des scènes de liesse par une partie de la communauté cubaine en Floride, les dissidents à Cuba ont préféré se faire discrets ces jours-ci, par respect mais aussi par crainte des représailles. "Et en même temps, les Canadiens savent que je parle toujours des droits de l'homme", avait-il déclaré dimanche au Sommet de la francophonie à Antananarivo (Madagascar).

Cette urne rectangulaire en bois était exposée dans un salon de cérémonie du ministère des Forces armées, où le président Raul Castro, qui a succédé à son frère en 2006, se tenait au garde-à-vous aux côtés des plus hauts dirigeants du pays, dont le numéro deux du régime Miguel Diaz-Canel.

Le gouverneur général Johnston se rendra à Cuba mardi et participera en soirée à " une commémoration en l'honneur de l'ancien président Fidel Castro à la place de la Révolution", selon un communiqué. Les chefs d'État étrangers ont été conviés à cette cérémonie, tenue au centre de La Havane, alors que tout le monde s'attendait initialement à ce qu'ils soient plutôt invités aux funérailles de dimanche à Santiago de Cuba, dans l'est du pays.

Share

Publicité


© 2015 Infos Benin Monde. Tous droits réservés.