bi

Hollande rappelle la "nécessité d'être tous à son poste"

Share
Hollande rappelle la

François Hollande et Manuel Valls se sont serré la main de façon appuyée sur le perron de l'Elysée pour donner une image d'unité au sommet de l'Etat. "Il aurait plus d'honneur à laisser son Premier ministre y aller". L'exécutif a frôlé la crise après un entretien accordé au Journal du dimanche dans lequel Manuel Valls déclare se préparer et se tenir "prêt" dans la perspective de l'élection présidentielle.

L'ambiance du déjeuner a été "tout à fait cordiale et studieuse", a assuré pour sa part l'entourage de M. Hollande, assurant que, "bien entendu", l'action de l'exécutif allait pouvoir se poursuivre sereinement.

Le chef de l'État a rappelé ce mercredi devant les membres du gouvernement la "nécessité d'être tous à son poste, à sa place", a déclaré le porte-parole du gouvernement, Stéphane Le Foll, dans un contexte de tension entre l'Élysée et Matignon.

Le premier ministre français Manuel Valls a réaffirmé, lors son entrevue lundi 28 novembre 2016 soir avec le président de la république Beji Caid Essebsi au palais de Carthage, que la France se tient aux côtés de la Tunisie "en cette étape délicate", réaffirmant la volonté de son pays de développer la coopération bilatérale dans tous les domaines, selon un communiqué de la présidence de la république. Cette option avait été avancée notamment ce samedi par Claude Bartolone, président de l'Assemblée nationale.

"Voir le quatrième personnage de l'Etat proposer une crise institutionnelle, mais où va-t-on?", s'était ému lundi matin le député Olivier Faure, porte-parole du PS.

Selon un autre sondage Odoxa réalisé pour France Info (1), Manuel Valls ferait un meilleur candidat que François Hollande pour la gauche lors de l'élection présidentielle, que ce soient pour les Français dans leur ensemble ou pour les seuls sympathisants de gauche.

Reste que ce coup de Trafalgar manqué sonne comme une petite trahison du Premier ministre à l'égard de François Hollande, quelques mois seulement après le départ d'Emmanuel Macron du gouvernement.

Alors que François Hollande devrait bientôt faire part de ses intentions pour 2017, ?

Retrouvez cet article sur Francetv infoPrimaire de la gauche: Manuel Valls, le rétropédalageBernard Accoyer est nommé secrétaire général des Républicains, Laurent Wauquiez devient vice-présidentTensions en sein de l'exécutif: à Tunis, Manuel Valls joue l'apaisementDIRECT. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Share

Publicité


© 2015 Infos Benin Monde. Tous droits réservés.