bi

France 2017-Fillon battrait Juppé avec 65% des voix-sondage

Share
France 2017-Fillon battrait Juppé avec 65% des voix-sondage

Des déclarations dintention, mais des mesures encore peu détaillées: en matière de fiscalité, les projets dévoilés par François Fillon - arrivé en tête du premier tour dimanche dernier avec 44,1% des voix - et Alain Juppé - deuxième avec 28,5% - manquent encore de précision. Mais s'il rejette l'idée d'une "campagne d'affrontement personnel" avec Fillon, pour qui il a "de l'amitié et de l'estime", le maire de Bordeaux critique de plus en plus clairement son adversaire et aussi son programme économique "brutal" qui selon lui ne se "fera pas", notamment les suppressions de 500 000 postes de fonctionnaires.

"S'est-il manifesté une seule fois quand on m'a qualifié de salafiste et d'antisémite sur Internet avant le premier tour?" Ceux qui se disent proches des Républicains sont 75% à afficher l'intention de voter François Fillon.

"Après une semaine de violentes polémiques, où l'on a cru un moment qu'ils n'appartenaient plus au même camp, le débat entre François Fillon et Alain Juppé aura permis d'apaiser les tensions", commente un brin soulagé Paul-Henri du Limbert dans Le Figaro. "Pour les dividendes et les autres revenus de linvestissement", détaille Alain Juppé, " le taux sera fixé à son taux davant 2012, autour de 20 % ". Les soutiens d'Alain Juppé ont adopté un ton plus mesuré à l'égard de son rival mercredi 23 novembre. Pour Isabelle Le Callennec, membre du collectif "Les femmes avec Fillon", "ce n'est pas un sujet". Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

Fillon le ménage dans Le Parisien après un mois d'attaques de la part de Nicolas Sarkozy: il refuse tout "pronostic" sur le choix de celui avec qui ses relations sont "cordiales". "Jamais personne et certainement pas moi ne reviendra sur l'avortement", tranchait François Fillon. "J'ai été l'objet d'une campagne calomnieuse et anonyme", ajoute-t-il. En cas de victoire à la présidentielle de 2017, lobjectif dAlain Juppé sera ainsi de " rétablir la taxation forfaitaire des revenus de linvestissement supprimée par François Hollande", explique-t-il dans son projet.

Selon notre enquête Ifop-Fiducial pour Paris Match, iTélé et Sud Radio, François Fillon est le grand favori du second tour de la primaire de la droite et du centre.

Pour Hervé Morin, "les élus centristes veulent être des partenaires loyaux de la majorité présidentielle de demain qui devra être solide, fiable, soudée, unie et forte car l'effort pour la transformation du pays est absolument colossal".

Share

Publicité


© 2015 Infos Benin Monde. Tous droits réservés.